Comparaison des méthodes pour déterminer la hauteur de selle optimale en cyclisme

Comparaison des méthodes statiques et dynamiques basées sur la cinématique du genou pour déterminer la hauteur de selle optimale en cyclisme

Des méthodes d'adaptation au vélo basées sur la cinématique des genoux ont été proposées pour déterminer la hauteur optimale de la selle.

La méthode Holmes recommande que l'angle du genou soit compris entre 25° et 35° lorsque la pédale est au point mort bas en statique. D'autres auteurs préconisent un angle de genou de 30-40° lors de l'extension maximale du genou pendant le pédalage. Bien que l'angle du genou soit supérieur de 5 à 10° au point mort bas pendant le pédalage, aucune étude n'a fait état de valeurs de référence dans cette condition. L'objectif de cette étude était de comparer ces trois méthodologies sur les angles du genou, de la hanche et de la cheville et de développer une nouvelle gamme de référence dynamique au point mort bas.

Méthodes :

Vingt-six cyclistes se sont portés volontaires pour cette expérience et ont effectué un test de pédalage sur leur vélo personnel de route ou de montagne. Les angles du genou, de la hanche et de la cheville ont été évalués par une analyse vidéo bidimensionnelle. Résultats : L'angle dynamique du genou était de 8° significativement plus grand que l'angle statique du genou lorsque la pédale était au point mort bas. De plus, l'angle dynamique du genou avec la pédale au point mort bas était de 3° significativement plus grand que l'angle dynamique du genou lors de l'extension maximale du genou. La méthodologie choisie a également eu un impact significatif sur les angles de la hanche et de la cheville dans la plupart des conditions.

Conclusions :

Les résultats nous permettent de proposer une nouvelle fourchette de 33-43° lorsque la pédale est au point mort bas pendant le pédalage. Ainsi, cette étude définit clairement les différentes plages permettant de déterminer la hauteur de selle optimale en cyclisme en fonction des conditions de mesure. Ces résultats sont importants pour les chercheurs et les professionnels de l'adaptation des vélos afin d'éviter les erreurs de réglage de la hauteur de selle qui peuvent affecter la santé et les performances des cyclistes.